P1040018

en zieuttant la météo de ce long we du 11 novembre, la perspective de monter faire du canyon glaciaire ou de la rando se faisait de plus en plus forte. le problème c’est qu’on ne savait pas quelles conditions on risquait de trouver par là haut. en gros pour la tines des fonds c’était rapé, trummelbach avec son alimentation glaciaire était peut être en condition vu que la neige avait bien platré les pentes de la jungfrau. et on se disait avec jerem que si tout était en crue, on aurait le matos de randonnée dans le camion.

donc après un départ hatif vendredi soir sans namour mais avec jerem et une bonne partie de la nuit à rouler, on se gare prêt de altdorf en suisse allémanique sur une aire d’autoroute. mauvaise idée, entre le redbull et les semi qui sont passés toutes la nuit, cette dernière n’aura pas été réparatrice.

mais le samedi matin, c’est sous un soleil radieux qu’on sort du duvet. on prend la route vers interlaken puis lauterbrunnen, ici c’est la suisse et tout est beau. les lacs, les forêts, les champs, les montagnes, on est à quelques centaines de kilomètres de la maison et tout et si différent!!

on se prend une claque supplementaire en arrivant à lauterbrunnen, petit village fait de chalets en bois posé au pied de falaises gigantesques desquelles tombent des cascades majestueuses. et au dessus de ces barres se trouvent des sommets légendaires tel que la trilogie eiger, monch et jungfrau, majestueux et dominant la vallée de leurs 4000 mètres. n’importe ou se pose le regard ressemble à une carte postale de rêve, c’est beau!!!

P1040038

on continue dans cette impressionante vallée glaciaire en direction du hameau de trummelbach. nommé ainsi à cause du bruit de l’eau qui sort de la montagne tel un roulement de tambour. ce vallon glaciaire prend sa source des glaciers des trois monstres du coin cité plus haut et en un dénivelé impressionement court se butte sur une lame de calcaire qui a tenté en vain d’y resister.

P1040040

vu d’en bas on devine le collecteur gigantesque en dessus mais pas le canyon, enfin si avec une habitude des vallons on devine une fissure, pas possible que ces chutes titanesques l’été passent dans un truc aussi étroit? et ben si!!! et à la belle saison des passerelles tourisques permettent de contempler le travail fabuleux de l’eau au travers du temps sur la roche.

P1040041

on part voir ça de plus prêt et vu de dessus ça a de la gueule, 50cm tout au plus et même des ponts de terres créés par les racines d’arbres partis chercher de la terre sur l’autre rive… et dessous un grondement sourd, terrifiant, c’est un truc de fou furieux!!!

P1040046

petit moment de contemplation avant de rejoindre evan, notre coéquipier anglais spécialement arrivé de londres pour tenter cette descente légendaire (il a la motivation le garçon!!). on balise quand même pas mal, théoriquement on sera la 4 ème équipe à rentrer là dedans et peut être les premiers avec autant d’eau. alors que c’est vraiment pas conseillé de supporter du débit dans ces terribles étroits dont on a que peu d’infos excepté l’excellent topo de caracal du tour de l’europe en canyon.

on prépare longuement tout le matos en comptabilisant le nombre d’ammarrages disponibles, pfiiiooouu, il n’y a pas intérêt a que tout soit arraché, on sera trop limite sinon!! une dixaine de plaquettes et 6 pitons…  mouais, on a fait mieux dans les bouses du 06, mais demain pas de perfo thermique là dedans, faudra compter sur le tamponoir.

P1040047

on rencontre enfin notre coéquipier, c’est un bon gaillard qui semble bien experimenté, on a jamais fait de canyon ensemble mais vu sa liste de course assez costaud je lui fait confiance, on enchaine un bon apéro dans un bar-restaurant de lauterbrunnen en attendant la soirée.

P1040084

la soirée fut une bonne surprise et a contribué à ce we merveilleux, dans le repas commandé le soir, est compris l’apéritif, mais loin de se passer comme chez nous, on se retrouve devans l’orchestre local composé des commerçants vu dans la journée qui nous on joué des titres traditionnels, et oui c’est la fête de la chasse ce we à lauterbrunnen!!!

on déguste un mélange détonnant de vin blanc, schnaps et thé chaud en savourant cette ambiance folklorique qu’on ne voit plus vraiment chez nous!!

 PB080016

la suite de la soirée sera dans le même genre, gros plats traditionnels à base de cerfs et de splazi (des gnocchis locaux) et chants tradiotionnels par des anciens super sympatiques!! même avec la barrière de la langue on a pu profiter de quelques sourire et explications.

merci à nos voisins de table bernois qui nous ont d’ailleurs traduit beaucoup de choses. mais ce n’est pas tout…

une tombola est organisée pour cette soirée et on part avant la fin. je confie mon numéro à notre voisin de table qui nous posera le lot le lendemain à la voiture garé à la sortie du canyon!!! c’est pas en france qu’on verra ça et rencontrera des gens aussi honnête et aggréable, j’aime la suisse, c’est sur.

P1040101

pour l’épisode du canyon faudra lire l’article concerné.

au retour d’interlaken on prendra l’autoroute en direction de genève pour rencontrer patrice, un des gérants de swoard avec jacques et nils pour l’acquisition de ma nouvelle planche de snow. coup de chance, on trouve presque directement la rue dans genève et pour ne pas gacher la chose, une place devans l’entrée de son immeuble. la rencontre est conviviale (ça on s’en doutait connaissant déjà le personnage) et ça confirme l’idée qu’en suisse les gens ont su rester aggréable!!! une fois l’engin récupéré on traça sur lausanne manger un bout puis sur montreux se garer à la sortie de l’eau froide, le canyon réputé de suisse romande. plus de force pour continuer vers le val d’aoste initialement prévu avec la descente du chalamy.

c’est réveillé par une usine de recyclage de bouteille qu’on sera, mais plutôt bien, vu la fatigue on a quand même ouvert les yeux à 9h…

pour l’eau froide le résumé se passe par ici.

au retour il est possible qu’on ai pas payé le tunnel, ce sera à confirmer par jeremy, sa carte ayant été bloqué un moment puis le logitiel ayant planté complet, les gardes nous ont laissés passer manuellement. pareil aucun soucis pour la douane. (pour une fois que j’ai tout mes papiers…). on roulera toute l’aprés midi de lundi en direction de breil ou namour nous attendait et on est arrivés pile à l’heure de manger!! la fin du résumé se passera par la barbaira.

"

  1. namoureuse dit :

    pour resumer vous n’avais fait que boire!!! :

    « entre le redbull »
    « on enchaine un bon apéro dans un bar-restaurant »
    « est compris l’apéritif »
    « on déguste un mélange détonnant de vin blanc, schnaps et thé chaud »

    et une question tu est sur que tu n’aime que la suisse et pas les suisses? :

    « j’aime la suisse, c’est sur »

    biensur tu sais que je rigole je t’aime a la folie
    bien contente que va vous a tant plus !!!

    ღ ze t’aime a la folie et pour la vie ღ

  2. guillaumecoquin dit :

    mais oui j’aime la suisse et j’aime ma suisse aussi, ça te plait vers vevey?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s