A l’occasion du camp de Noel 2014/2015, on est allé faire découvrir les calanques à nos amis parisiens. Ils sont venu explorer les grottes du coin et on les a finalement baladé dans les falaises. Changement de programme apprécié avec le soleil de cette fin d’année, il n’y avait pas de raison de s’en priver.

 

Premier jour, chaud comme la braise, ils ont équipé le gouffre du petit saint Cassien jusqu’au siphon de -310… histoire de se crever pour le reste de la semaine. En effet le saint Cassien, qui n’est pas spécialement un beau gouffre, est composé de deux méandres relativement long et pénibles avec les kits d’équipement. Après une dizaine d’heure entre les premiers et les derniers, tout le monde ressort dans un froid polaire gelant les équipements trempés par le ruisseau du gouffre. C’est fait, je n’y reviendrais pas forcément…

aven du petit saint cassien

aven du petit saint cassien

Je les rejoins de nouveau quelques jours après à Evenos. Entre temps ils ont fait l’aven de la Solitude, du Tipoganahé, randonné au cap Canaille et grimpé aux 4 Ouros. Ils commencent à sentir la fatigue et je leur fait faire une traversée maritime rigolote et facile : le tour du bec de l’aigle à la Ciotat. Dubitatif au début quand à la méthode corde tendue, plus ou moins à quelques mètres au dessus de l’eau sur ce tas de galets agglomérés, ils se sont vite pris au jeu et la balade a été fort agréable à naviguer sur d’astucieux systèmes de vires. La journée se finissant sur la plage à grimper les couennes de Figuerolle.

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

Une année se passe et en ce matin nauséeux, nous abandonnons les longs méandres de la grotte du Draioun pour l’accès ensoleillé et gazeux de la grotte du Pendule. L’accès effectivement aérien, le pendule pas bien rassurant, l’alternance de rappels au reverso et descendeur spéléo, tantôt sur corde statique tantôt du dynamique (aucune ne dépassant les 8.5 mm…) et les derniers effets de l’alcool créeront une ambiance forte en émotions!!

Quelques extraits :

  • Je ne peux pas ouvrir les yeux j’ai trop peur
  • Arrête toi pour la photo => NON!!!!
  • ça va? => ….silence….
  • Et maintenant faut aller où?
  • Merde je tourne, merde je tourne, ohh la mer.

Quelques uns visitent la cavité, d’autres se reposent, on finira les rappels par la seconde entrée après une courte traversée et remonterons par le pas de la chèvre. et couperont la falaise par une astucieuse arche face à un superbe coucher de soleil.

traversée maritime tour du bec de l'aigle

traversée maritime tour du bec de l'aigle

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

 

 

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

 

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

 

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

 

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

rando vertige grotte du pendule

Retour au boulot pour moi et les collègues feront le Cyclopibus et de la grimpe à En Vau pendant ce temps. Une dernière soirée ensemble et les parisiens prennent la route. Quand à nous, direction Sormiou pour trouver une falaise abritée du fort mistral. On jette notre dévolu sur Rumpe Cuou et bien nous en a pris. Le vent faisant du bien tellement le rocher était chauffé!! On fait deux cordées parallèle et naviguons presque au hasard dans cet océan d’amarrages. On cherche juste à grimper ce qui nous donne envie et finissons encore une fois au coucher de soleil sous une lumière extraordinaire.

rumpe cuou calanques

rumpe cuou calanques

rumpe cuou calanques

rumpe cuou calanques

rumpe cuou calanques

rumpe cuou calanques

Une réponse "

  1. francois BONNET dit :

    Hola qué tal »’Buenos dias del Argentina Hé merci pour tes photos extra, tu me met la pression pour que je m’améliore…. prend l’avion ce soir et suis dispo après qq jours pour toutes aventure T’ciao, François

    Date: Mon, 5 Jan 2015 10:54:53 +0000 To: francoisb83@live.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s