Pour notre première sortie dans le Caucase, on choisit une sortie courte, départ skis aux pieds. La météo est on ne peut plus étrange : chaud mais il neige, nuageux mais lumineux, bref on y comprend rien.

bidara et sadzele

On part du jvari pass, route militaire transcaucase considéré comme une des plus dangereuse au monde. Il faut avouer qu’un col de 2400 mètres partiellement goudronné, aux nombreux tunnels paravalanche où se croise des semi remorques hors d’âge a la conduite erratique peut mériter le qualificatif de dangereux!

Pour le ski la montée est facile mais on a du mal à savoir si il fait chaud ou pas. Un court passage aux couteaux et on se retrouve sur la crête, le paysage se découvre, l’ambiance est grandiose. L’arrivé au sommet se fera ski aux pieds pour certains, à pied pour d’autres.

bidara et sadzele

bidara et sadzele bidara et sadzele

bidara et sadzele

Du sommet on peut descendre par notre itinéraire de montée mais ça nous botte moyen parce qu’en face nord une grande pente régulière de près de 400 mètres poudreuse a souhait nous fait de l’œil. Il faut juste trouver comment passer la grosse corniche.

Un saut d’un petit mètre menant dans une pente à 45° fera l’affaire.

Premier virage : la coulée de sluff descend de presque 50 mètres. La neige est proche de la perfection et le reste de la pente plus doux sera vite avalé.

bidara et sadzele

bidara et sadzele bidara et sadzele

bidara et sadzele bidara et sadzele

bidara et sadzele Arrivé dans le cirque constitué des faces nord du Bidara (3174), du col de Kobi (2980) et du Sadzele ouest (3268), la vue est superbe, il est tôt, on se motive pour remettre les peaux et partir dans l’ascension du Sadzele.

On verra deux stratégies s’affronter : monter droit dans la pente en conversion : plus court et difficile ou faire le tour par le col et l’arrête plus long mais plus facile. La stratégie longue marchera mieux ce coup ci!

2016-05-02_06-01-15

bidara et sadzele

La descente dans la face nord ouest sera un peu plus raide que la précédente et surtout plus aérienne avec un départ sur une crête effilée. La neige sera au moins aussi bonne.

bidara et sadzele

bidara et sadzele bidara et sadzele

bidara et sadzele

La fin du run sera plus aléatoire en empruntant des coulées avalanches et des névés en fin de vie.

bidara et sadzele

bidara et sadzele bidara et sadzele

Navette en marshrutka dans un bordel incroyable, ce col est vraiment l’enfer des routiers!

bidara sadzele__20160419_0850

D+ 1390 m
alt max 3272
difficulté 3.3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s