P1000757

Ciaudans a été une des découvertes de cet hiver en canyon sec, ouvert par Boustourou et son équipe, les groupes allés après ont tous apprécié. Le détail c’est que géologiquement on est sur une faille tectonique alors est on encore dans un canyon?? on est allé vérifier avant l’ouverture du 06 des descentes en eau. 

L’accès est aujourd’hui délicat car traversant beaucoup de propriétés. Il me semble conseillable de les contourner via le vallon de saint sauveur puis en poursuivant à niveau jusqu’à la ligne électrique. Il n’existe pas de chemin à cet endroit mais ça mérite de s’y attarder si on veut péréniser la descente. Il n’y a pas eu encore de problèmes mais vu les panneaux, il est quasiment sur qu’il va y en avoir.

En effet en France la propriété est un droit qui prime sur la liberté de circuler. Il y a quelques années, c’était beaucoup plus naturel de parcourir des terres pour se balader, les propriétaires étaient souvent des agriculteurs ou des éleveurs et si on respectait leur outil de vie, ils laissaient le passage avec plaisir.

Aujourd’hui les terres sont à l’abandon et rachetée par des citadins qui veulent se créer un havre de paix, un cocon loin du tumulte de leurs vies de tous les jours. Pour être bien sûr d’être tranquille, ils clôturent et ferment leurs terrains et transfèrent ainsi les quatre murs de leurs habitats (prisons?) dans un endroit jusque là libre. De mon avis c’est dommage de s’enfermer dans cet endroit de liberté qu’est la montagne. dommage de changer des idées qui donnait un équilibre et un sens à la nature.

Une idée de réflexion à avoir: Si on aime tant rester chez soi avec des clôtures et des barrières, accepte t’on de ne plus aller chez les autres, c’est à dire à tout espace qui est au delà de sa propriété???

à méditer?

 

En attendant revenons à notre canyon qui n’en est peut être pas un. Une fois arrivé au cône de terre sommital, on voit bien qu’il collecte les eaux de pluies alors si l’eau passe, on a bien affaire à un canyon mais celui ci est quand même particulier. En effet il est construit sur une faille géologique, et si l’eau a bien emprunté ce passage, ce n’est pas elle qui l’a créé. Par contre elle a érodé les matériaux tendres situés en amont et ceux ci ont mené une usure mécanique arrondissant le rocher par endroit. En gros le canyon est en train de se créer.

Il est impressionnant de voir la régularité de la faille qui donne une ambiance sympathique.

Après il y a un bel enchaînement de rappels et l’équipement est de première avec donc une belle touche de terrain d’aventure. Même si les points sont souvent présent, ceux ci sont minimalistes, il y a du bricolage et des fois il faudra bien chercher un arbuste ou un bloc coincer pour poser sa corde. Un plaisir trop rare en ces temps d’aseptisation des sports de nature.

J’ai fais la descente avec Celine, je lui ai laissé une corde et elle a pris gout à équiper les cascades et devenir acteur de la descente, pas mal de progrès à constater et elle se régale dans les parcours secs et ensoleillés où elle est sure de pas avoir froid.

Une descente à réserver aux amoureux de géologie et de terrain aventureux à faire un jour de beau temps (hors dégel!!!!) pour profiter de l’ensoleillement.

P1000774

P1000766

P1000775

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s