ravin de ratapénau

Pour changer des canyons classiques, il est agréable de parcourir les vallons secondaires. Quelquefois appelés « bouse » ils sont pour la plupart intéressants pour le pratiquant local afin de découvrir de nouveaux paysages et de chercher improviser ses techniques de progression.
Rarement bien équipés, ils apportent une touche de terrain d’aventure bien agréable. Savoir improviser avec les moyens du bord est une variante gratifiante du canyon.

Bien souvent il y a un ou plusieurs passages jolies et des parties de marche dans un milieu sauvage moins passionnant. On n’a donc pas tout le condensé que cherche le pratiquant initié ou le canyoniste de passage. Ces vallons sont à réserver « pour changer », pour « l’aventure » ou encore pour faire des journées « multi-canyon » en en combinant plusieurs. Un peu ce qu’on a fait ce WE.

On est rentré par le vallon de ratapénau qui finit dans le monar amont pour ensuite remonter jusqu’au vallon de cavier et rentrer boire une bière. En fin de compte trois « grands » rappels pour cette sympathique journée.

cavier

ratapénau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s