Les Apennins, certains connaîtront, mais je pense que pour la plupart, il s’agit d’un nom inconnu. Tout l’opposé de la sierra de Guara, des Alpes du sud ou du Tessin.

Il y a quelques années, on feuilletait le Profonde Gole en ne regardant même pas ce qu’il pouvait y avoir au sud. On avait noté la qualité des parcours de cet ouvrage, cependant, on avait ignoré tout ce qui se situait après Gênes.

Plus tard, J’avais lu quelques fiches dans les plus beaux canyons d’Europe de Caracal mais les photos ne m’avaient pas convaincu, pourtant Stéphane avait inscrit plusieurs de ces canyons dans le top européen.

Puis vint le tome 2 de Caracal toujours. Quelques belles photos, des descriptions alléchantes mais le frein devenait google maps avec des temps de route impressionnant.

Puis un jour la curiosité nous a poussé au delà de Gênes, on était resté dubitatif devant les canyons Toscan, mais on a craqué sur les canyons d’Ombrie!! Il fallait revenir.

L’année suivante, on y est retourné, on a poussé plus loin, jusqu’au plus renommé mais les conditions nous avaient déjà poussé à s’adapter, mais on était resté impressionné par Serviera, un géant européen.

Cette année, plutôt que d’organiser un stage en Corse, Guara ou dans les Alpes Maritimes, j’ai proposé les Apennins histoire de découvrir de nouveaux parcours. Seul deux motivés ont répondu présent et c’est empli de doutes qu’on a pris la route du sud. Est ce que ça vaudra le coup?

Les apennins c’est quoi c’est où? Je n’ai pas répondu à la question en effet. Les apennins sont tout simplement la chaîne montagneuse Italienne qui s’étend des alentours d’Impéria, aux portes de Nice jusqu’en Calabre, le bout de la botte italienne. Plus de 1000 kilomètres de montagnes où les cols les plus bas se situent à 600 mètres et les sommets les plus haut à presque 3000.

Sur le papier, excepté la longueur, ce massif a tout à envier aux alpes. Erreur!!! malgré une altitude modeste, cette chaîne de montagne est très arrosée. Voir le paysage le résume assez bien, tout est vert!! L’hiver ce sont des mètres de neige qui s’accumulent pour le plaisir des skieurs italiens, et au printemps les avalanches de fonte coulent jusqu’à des altitudes basses. Ce sont de vrais montagne, difficiles, hostiles, peuplées de loups, d’ours, de lynx…

DSC05392

DSC05591

DSC05598

DSC05613

Ce massif est très vallonné, on imagine mal des falaises et de la roche propice à notre activité. Pourtant, ça et là des falaises impressionnantes sont présentes, et dans ces massifs, chaque vallon est un canyon!!

Comme prévu on a pratiqué en itinérance. se déplaçant de bivouac en bivouac aux parkings des canyons bien souvent.

Le seul hic de ce stage en fait aura été qu’on a pas pu prévoir les conditions exceptionnelles de cet hiver aux alentours de Rome. Pendant qu’à Nice on grimpait en tee-shirt, nos voisins accumulaient des mètres de neige à basse altitude, neige qui a brisé des arbres, créé des avalanche plus qu’à l’habitude. J’avais préparé mon circuit sur les dates de pratique habituelles des canyonistes italiens, heureusement j’avais prévu des plans B, C et D!!!

On est parti de Nice pour une pause en Toscane pendant que la météo était arrosée dans le sud.

Levigliese

Petit canyon déniché sur Descente-canyon.com et sur le Castato-AIC. De belles photos d’un canyon arrosé avec un petit passage en grotte, de quoi attirer la curiosité. Prévu à la place de Pale trop éloigné pour une première journée, il n’a pas été à la hauteur des espérances. Une approche sanglier, deux belles cascades puis un aménagement en parc d’attraction pour enfants. Encore un peu et on se faisait accueillir par un ours en peluche…

canale levigliese

canale levigliese

canale levigliese

canale levigliese

Ania

On a retardé la descente dans le sud pour cause de pluie et misé sur Ania qui allait prendre le soleil alors que partout en Europe la pluie tombait. Une approche très piquante plus tard, on se retrouve dans des embâcles de bois infâmes qui donnait le ton du stage!! Canyon très mignon mais très court!!

ania

ania

ania

ania

ania

On a ensuite roulé jusqu’à mont sibyllins pour quelques canyons marquants

Foce

Très beau parcours ensoleillé et surprenant. Des cascades en goulotte au milieu d’alpage très raides et un final en apothéose avec la confluence de deux cascades de 70 mètres dans un cirque rocheux. Il y a deux possibilités de descente dans ce même canyon, de quoi rester deux jours au même endroit!! Très bien pour bosser les techniques!! On a récupéré une corde de 120 mètres et croisé les propriétaires lors de la navette. Ils ne nous ont même pas payé de bière… Bref…

Torrente Foce

Torrente Foce

Torrente Foce

Torrente Foce

Torrente Foce

Torrente Foce

Torrente Foce

Torrente Foce

Acquasanta

On a renoncé à la vue de l’encaissement rempli de névés. Le topo précisait que le canyon collectait les avalanches, là il était juste rempli sur des dizaines de mètres!!! Trajet anticipée à Fosso le Vene.

Le Vene

Abandon aussi, une véritable mer de glace à la sortie du canyon!! Plan de secours dans Sibilla cette fois.

le vene

Sibilla

Plan de secours réussi, mais nombreux névés effrayants coincés dans les encaissements. La prudence nous a poussé à éviter ce genre de parcours sur la suite du séjour. Un beau canyon très vertical dans une ambiance de folie. La marche d’approche valait son pesant d’or aussi!! Il a fallu adapter les techniques!!

Sibilla

Sibilla

Sibilla

Sibilla

Sibilla

Sibilla

Sibilla

Sibilla

Sibilla

Sibilla

Sur la route du Gran Sasso, on a fait une pause pour une descente ludique

Salinello par Lago

Si c’était à refaire, je ne ferais que les trois cascades finales. Beaucoup de marche en rivière ou sur sentier pour pas grand chose. Un bon plan de replis néanmoins pour cette journée pluvieuse. On a fait l’approche du bas, la balade est belle…

salinello lago

salinello lago

salinello lago

salinello lago

salinello lago

salinello lago

Le massif du Gran Sasso était tout simplement impraticable.

Inferno et Nebula

Remplis de névés, peu visibles, mais remplissant l’encaissement. ça semble magnifique!!

inferno

Fossacecca, Malanotte et Pisciarellone

Névé monstrueux le long de Fossacecca et finissant sous les grandes cascades. Vu le lendemain sur les forums italiens que ce canyon ne devrait pas passer de l’année!!

Malepasso

Idem, encore plus impressionnant, le névé final faisant presque la hauteur de la cascade affluente de 40 mètres

Pila et Rava

Ambiance de fin du monde, mais à priori pour ceux là c’est classique

Infinita, Dies Irae et Requiem

ça fait sacrément rêver cette face inaccessible!! Il faudra revenir, on avait ni les cordes, ni la navette…

requiem dies irae

On a poussé jusqu’en Majella pour deux très belles descentes.

Avello

Beaucoup de bois tombé durant l’hiver mais canyon restant splendide!! Un must européen!! Un encaissement blanc dans un encaissement obscur et interminable!! incroyable.

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Torrente Avello

Serviera

Déjà fait l’an dernier. Toujours aussi beau et impressionnant. De l’eau jusqu’à la fin, mais juste pour remplir les vasques. Pas mal de bois aussi et quelques névés pas méchants. Un bon entrainement à l’équipement sur les 54 cascades du parcours!!!

Le soir on a pris une méritée nuit à l’hotel pendant que la perturbation suivante passait, puis on a pris la route du retour avec une pause pour deux canyons déjà connus.

serviera

serviera

serviera

serviera

serviera

serviera

serviera

serviera

serviera

serviera

Campione

Malheureusement la pluie du matin avait coloré les bassins couleur cappuccino. Okay on est dans le pays concerné mais quand même!! Bien équipé pour faire des manips, on a bien bossé.

campione

campione

campione

campione

campione

Bagno. 

Niveau de l’eau on fini mal avec un canyon croupi. Toujours aussi beau mais déprimant dans ces conditions!!

L’Italie centrale, on y reviendra. On a vu beaucoup de projets impressionnants, l’ambiance est incroyable, les gens accueillant, on y mange bien… Mais on attendra que la neige fonde avant!!

fosso bagno

fosso bagno

fosso bagno

fosso bagno

fosso bagno

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s