On vient de quitter Ioannina en début d’après midi, on prévoit l’après-midi pour passer la frontière et balader dans la vallée de la Vjosa. La frontière aura été épique entre le coup d’aller réveiller les Grecs qui dormaient quasiment et de parler canyon avec les douaniers Albanais curieux et amusés. Si tous les passages à la frontière étaient comme ça!
Albania/Greece border, When the Aoos become Vjosa

On se gare à côté de Leskovik pour la nuit pour faire un canyon repéré mais qui aura été ouvert par une autre équipe récemment. Ce canyon est sublime et méritera une répétition ce printemps!

Night in Albania
Leskovik canyon, Permet Leskovik canyon, Permet
Leskovik canyon, Permet Leskovik canyon, Permet
Leskovik canyon, Permet Leskovik canyon, Permet

Balade à Permet et pause chez Dona et Ben nos amis Albanais. Je suis très content de revoir mes amis, on passe la nuit chez eux. La vie est douce et on profite. On profite de la vallée avec ses petits restaurants au bord de l’eau, sources d’eau chaude et birra korça.
Permet Albturism 20171014_150922
20171014_161959 20171014_163558

On visitera ensuite Gjirokaster « la grise », ville très ancienne où la vie ne semble pas avoir été perturbée par les visiteurs. C’est impressionnant et beau mais on sent que le tourisme commence à imprégner le site.
Town to Gjirokastër
Town to Gjirokastër

On bascule sur Saranda et la Riviera Albanaise. Saranda est pour moi avec ma vision du tourisme: l’endroit à fuir à tout prix. Un espèce de projet à mi-chemin entre Las Vegas et Monaco, inhabité et tout en construction. Un délire de promoteur immobilier qui a réussi à détruire une côte dont la beauté suffisait à attirer un voyageur respectueux et vertueux. Non là il s’agit juste d’attirer le pigeon riche, avide de selfie où il pourra se montrer, gras et répugnant, dans une piscine à déversement vue mer en signant des #life #onestpasbienla #luxe le tout à un prix discount parce que bien sur, être riche signifie ne pas dépenser d’argent…

Pas de photos ça n’en vaut pas la peine.

On poursuit notre route au nord et faisont une pause à Gjipe, plage encore sauvage accessible uniquement à pied, ce qui l’a protégé. Gjipe est le royaume des campeurs, des grimpeurs et des gens qui rêve d’un endroit magnifique loin de la foule. Nous on y aura exploré le canyon, déjà ouvert par les locaux qui donne un original moyen d’accès à la plage.

Vuno, Albanian riviera
Night from the Albanian beach Bunker on Albanian beach
Albanian coast Albanian coast
Gjipe canyon, Albanian coast Gjipe canyon, Albanian coast
Gjipe canyon, Albanian coast, happy to explore!! Gjipe canyon, Albanian coast

Vers le nord on découvrira Vlora, à l’image de Saranda avant de revenir visiter Berat « la blanche » et revoir nos amis de L’albania rafting.
Town of Berat Town of Berat
Town of Berat Town of Berat, Teke Becktashi
Town of Berat, Mosquée Town of Berat

On poussera doucement vers le nord avec une exploration vers Laç qui même si elle s’avérera décevante, nous fera vivre une forte aventure humaine.
Local vehicule Different use to rail

Le plus vieil olivier des Balkans, les habitants nous ont annoncé 2500 ans pour cet arbre!
Balkan's winner, the oldest oliver tree to Balkanic area (from local people) canyon close to laçcanyon close to laç, exploration

Le jour suivant, on passera la frontière monténégrine avec une envie de revenir. Le prochain voyage sera au mois de mai!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s