P1040636

En voilà des têtes de pas réveillé, après la longue journée d’hier ça été une tentative loupé de dormir à cause du rassemblement harley davidson à lugano qui a transformé notre paisible camping de la finca en « zone d’essai de motoculteur » à cause de l’autoroute toute proche. Quand à Kevin, fraichement arrivé, ça plutôt été une nuit à rouler qui l’a éclaté. Heureusement qu’il y a l’hélico pour s’épargner une marche d’approche. D’ailleurs on a une anecdote marrante là dessus concernant ce vendredi matin: après un décollage parfait notre pilote nous demande où nous poser, jeff lui dit en haut du canyon d’iragna, le pilote lui répond il n’y a pas d’héliport mais je vais trouver quelque chose. Et voilà qu’il remet les gaz en passant au dessus du départ puis vole, monte et nous pose quasiment en stationnaire au double de distance et d’altitude du départ normal soit à 1350m au lieu de 730m.

On a 8 pitons, 5 autoforeuses, 15 mètres de cordelettes, 3 X 50m de corde, on a pas du tout prévu d’ouvrir l’amont d’un des gros canyons d’europe… Mais l’aventure on aime ça (surtout moi et jeff d’ailleurs) alors on fonce!!

Voici un petit plan emprunté sur google earth pour expliquer notre périple. Le départ normal c’est iragna amont pont de pierre, l’an dernier on est arrivé entre iragna intermédiaire et aval et cette année on commence à iragna les sources, beau programme!!

iragna

——————————————————————————————————————–

iragna les sources

En plus on sait qu’on est beaucoup plus haut, on ne sait rien sur le parcours, et à peine 5 minutes de marche suffisent pour sortir la corde. D’ailleurs j’avais lancé il y a quelques temps un débat sur le canyonisme et la notion de terrain d’aventure que je trouvais disparu. Force est de constater que les suisses ont une éthique de l’équipement minimaliste (monopoint très souvent, amarrage naturel si possible) et qu’ils ont même noté dans leur topo les canyons terrain d’av chez eux, je dois avouer qu’ils ont tout compris EUX!!! durant 4 grosses heures on ne trouvera qu’une sangle cravatée autour d’un bloc attestant qu’un homme est passé sinon nada. J’ai beau dire que j’aime pas laisser d’équipement, j’ai quand même du poser une lunule en cordelette sur un ressaut, pas le choix un arbre obstruait le bassin où l’équipe d’avant a probablement du sauter. pour tout le reste, arbres, arbrisseaux, noeud dufour autour de bloc, tout le répertoire d’ancrages foireux y est passé, je suis heureux!!!

P1030346

P1030353

P1040660

P1030356

P1030362

P1040699

P1030369

P1040704

P1040741

iragna pré-amont

au bout de quelques heures, on arrive à une passerelle métallique et on croit enfin être dans la partie « normale », mais que néni, le canyon se poursuit, bien que moins continu maintenant, on progresse entre des blocs et des passages encaissés toujours de grande beauté et … on trouve quelques points sporadiques, cette partie a pour effet de nous monter la boufaïsse, il fait chaud!!!

P1030370

P1030379

P1040801

iragna amont

On entre enfin dans la partie topographié, le canyon s’est beaucoup plus encaissé et redevient continu, le débit a bien monté mais n’est pas bien génant. On aura beaucoup de passages mythiques très beau et pour certains très techniques.

P1040842

P1030400

Cette goulotte est probablement le crux de la descente, son franchissement est obligatoire et la veine d’eau très puissante, en suivant le check point maxi du topo, il y a de quoi se faire secouer sérieusement. Faudra pas bien compter sur ses équipiers pour voir quoi que ce soit, ni du bas, ni du haut on ne distingue la progression. Mais bon en étant dégourdi pas de problèmes.

P1040881

P1030411

P1040963

P1030428

P1040977

iragna intermédiaire

On avance toujours et on attaque la partie intermédiaire. celle qui nous avait marqué l’an dernier. une morsure de tiques dans l’approche pour jeff, et un coup de stress dans une cascade à cause d’un noeud pour ma part. Prendre au sérieux cette descente est un gage de sécurité.

P1030433

P1050002

P1030456

Du coup cette année, il y a moins d’eau mais on prend le « hors crue » sur ce rappel qu’on a surnommé le « press-purée »

P1050037

iragna aval

Enfin on y arrive en vue du village, déjà 8 heures de progression, on commençait à languir. Bilan des courses: énormément de rappels, de sauts, et de continuité, bref une grande descente!!

P1030465

P1050067

Une réponse "

  1. jam's dit :

    trop bon ces suisse ! ! !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s