P1070855

mortitx 30 mars 2011

On savait que mortitx était réputé, on savait aussi que le retour était long, mais on ne pensait pas encore à toutes les péripéties et gags de la journée. Comme pas mal de canyons locaux, la marche d’approche est magnifique. Elle alterne ici champs d’oliviers, pampa, lapiaz, recherche de kairn durant une bonne heure et demi avant de (re)rencontrer le lit de la rivière que l’on suit jusqu’à l’encaissement. Et quel encaissement!!

Une entaille franche dans un lapiaz blanc, l’eau dissout la calcite du rocher pour la reposer dans les cascades tout en donnant une couleur d’eau divine. Quasiment tout se saute ou presque, il y a des siphons et des arches rocheuses un peu partout que ce soit dans les falaises ou sous l’eau. On a fait un concours de siphons!! Et pour couronner le tout le dernier saut se fait dans la mer. Là c’est pas fini puisqu’il faut rentrer. L’option la plus utilisée est d’emprunter une via ferrata qui sécurise les passages d’escalade facile qui surplombe le canyon, une autre vue vertigineuse cette fois se présente, de quoi rester dans le rêve…

Puis vient le retour, un peu folklorique quand même. On a voulu remonter par le lit asséché pour varier les plaisirs, on a perdu une partie du groupe que je suis parti chercher en courant en refaisant une bonne partie de la marche retour, et les autres sont venus à la rescousse d’un couple d’allemands plutôt paumé.

Mais comme dans les contes de fée tout se fini bien et la journée aura été mémorable!!

Au départ de l’approche

P1070677

plus bas dans l’ancien lit fossile devenu chemin

P1070700

démonstration de varappe à sabot nu

P1070692

le monstre nous surveille

P1070735

Premier plouf suggestif

P1070730

P3300313

max approuve

P1070746

de quoi se mettre la tête à l’envers

P1070777

ça marche aussi comme ça

P1070813

P1070796

P1070770

ça devient encore plus beau

P1070828

et encore un peu plus

P1070855

ça passe par là

P1070863

puis c’est la fin

P3300252

L’eau change de couleur progressivement avant de devenir bleu profond pour le plus grand bassin ploufable, l’océan méditerranée, si si, c’est pas exagéré

P1070895

P3300370

début de la remontée sur les cables

P1070918

cheminement dans les lapiaz

P3300272

ou en escalade facile mais vertigineuse

P3300406

rocher facétieux, au pays des lilliputiens ce serait des montagnes

P3300414

il s’tait caché!!

P3300427

"

  1. Jam's dit :

    sublime ! ! ! !

  2. Lydia dit :

    trop beau !!!!

  3. […] forcément inquiet et on attaque la descente en mode rapide. Le premier encaissement fait penser à Mortitx sans eau. Puis le vallon s’ouvre avec une progression agréable séparés par des cascades […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s