P1040408

On est allé visiter cette jolie petite cavité du var un jour gris qui ne donnait pas envie d’aller dehors. Cette grotte est intéressante à plus d’un titre vu qu’elle témoigne clairement du passage humain et de ses conséquences. Ça évoque des questions contradictoires du genre : l’être humain dégrade les choses qui l’émerveille, a t’il sa place dans la nature? ou Depuis les hommes préhistoriques on observe des traces de passage, les nôtres font t’elles partie de l’histoire?

Il semble qu’il y ai aussi des problèmes de propriété concernant cette grotte. A un moment où la terre a perdu sa valeur, de drôles d’énergumènes se sont baladé partout à pied, à vélo, avec des cordes, l’homme a joué avec une nature qui le faisait travailler sans se soucier qu’il pouvait être chez quelqu’un d’autre. Ça a vite posé des problèmes quand on sait que le propriétaire risque d’être embêté pour les erreurs faites par ces fameux énergumènes sportifs qui se croient chez eux et dégradent plus ou moins consciemment les terres des autres…

On aura tous des réponses différentes à ces questionnements, mais l’essentiel est déjà de se poser la question afin d’agir en connaissance de cause.

Il me semble qu’aujourd’hui une tendance au respect de nos terrain de jeu commence à émerger au sein des pratiquants les plus passionnés. Mais le chemin sera encore long avant que la masse prenne conscience des réalités une fois éteint la télé…

Bon concernant la grotte des fées, On marche dans la forêt, on trouve une belle falaise avec plein de porches propices au bivouac. Dans un de ces porches, un trou donne accès à un laminoir puis un boyau peu plaisant mais sans difficulté. L’aspect de la grotte à cet endroit est plutôt repoussant car il y a eu de nombreuses fouilles archéologiques et de nombreux dépôts de fumée. Peu après on arrive dans une grande salle elle aussi noircie par la fumée des éclairage par acétylène. Puis en cherchant un peu on trouve d’autres salles plus préservées avec les concrétions entières et leurs couleurs originelles. On ressortira par un autre boyau plus sévère celui là avant de retourner à la voiture. La visite est courte mais sympathique. Les volumes sont impressionnants pour le secteur en rappelant un peu l’ardèche.

P1040405

P1040397

P1040403

P1040401

P1040395

P1040385

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s