gouffre de béchanka

C’est loin les Pyrénées!! surtout le pays Basque, mais en fin de compte c’est bien, car j’avais besoin de vacances méritées. Inscrit à un stage initiateur afin de me perfectionner dans une activité « nouvelle », me voilà sur la route via quelques covoiturages jusqu’à Idaux Mendy. Comme la fréquences des articles le montre, j’ai bien pris gout à la spéléo. Non pas que je lâche le canyon, mais quand les premiers frimas arrivent, on est si bien au chaud dessous!!

Concernant le stage, je me suis régalé et je pensais pas dire ça!! J’avais une image un peu bourru du spéléo, autant qu’une image déformée des pyrénéens depuis mon stage précédent (en formation pro). Je suis content de m’être trompé!! Accueil super, pragmatisme des enseignements, planning bien choisi et belles cavités, voilà le résumé de la semaine.

Justement les cavités ont été choisi car adaptés aux informations données. Ce n’était donc pas forcément les plus belles classiques, mais avec quand même quelques beaux paysages souterrains. Les journées de repérage et validation du stage se sont par contre déroulés dans une cavité majeure!! Résumé de ces journées.

Sinikole : journée test d’équipement, la topo est on ne peut plus pourrie. La marche d’approche réduite à sa plus simple expression, il serait presque possible de partir de la boule d’attelage du camion… La cavité quand à elle est marrante, pleins de petits puits bien creusés où faut jamais descendre mais toujours penduler un peu pour trouver la suite. On s’est arrêté à une salle d’où partait deux méandres actifs, on aurait pu pousser plus loin, mais avec une vrai topo histoire de pas s’engager dans une étroiture rébarbative et interminable pour rien… A priori il y aurait de sacré mise en charge dans ce réseau, on a vu des photos de jolie passages aquatiques, surement après les méandres…

sinikhole

sinikhole

guillaminé : Journée topo dans ce mini réseau horizontal d’initiation où les excentriques décorent joliment le plafond. A priori le nébélé tout proche serait bien plus intéressant mais d’accès plus restreint.

grotte de guillaminé

grotte de guillaminé

grotte de guillaminé

Béchanka : Journée reco et test. Bon là ça déchire clairement, un très beau puits d’entrée, salles gigantesques, grandes concrétions. Je comprends mieux pourquoi ce gouffre fait partie des 100 plus belles de Minvielle (contrairement à la mescla ou le chat par chez moi, originales mais très basiques). La progression pourtant aisée se fait dans un paysage où les lampes puissantes sont mises à contribution pour éclairer ces volumes. Autant dire qu’on étouffe pas. Ces derniers temps j’enchaîne pas mal les grands volumes et c’est pas désagréable j’avoue!!

gouffre de béchanka

gouffre de béchanka

gouffre de béchanka

gouffre de béchanka

gouffre de béchanka

gouffre de béchanka

gouffre de béchanka

Une réponse "

  1. […] dans ses grands volumes. C’est strictement incomparables à ceux déjà vu à Saint Marcel ou Bechanka, Su Palu est vraiment […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s