ha canyon

Le soucis quand un parcours est renommé est d’être déçu parce que ça ne correspond pas à l’idée qu’on s’en faisait. Concernant Ha, il était réputé majeur, mais j’ai été carrément surpris, je ne m’attendais pas du tout à parcourir une telle gorge. Ha c’est un « macro » canyon parmi les plus imposant d’Europe. Les photos diffusées sur la toile ne donne aucunement la dimension du parcours. Encore plus difficile à retranscrire sans mes deux appareils photos qui ont décidé de mourir les jours précédents.

Pourtant on aura eu tout pour nous pourrir la journée. Pas d’eau déjà, ou plutôt si: croupie et malodorante. Mais contrairement à Portella, les sens sont absorbés ailleurs, écrasé par des visions vertigineuses et fuyantes.

Ensuite on est tombé derrière un groupe Grec emmené par un canyoniste Hellénique reconnu. Ils étaient sympathiques mais beaucoup plus lent et ils ont tenu à être devant tout le canyon. Dommage parce que ça nous a tous mis la pression, nous à les coller en attendant pendant 4 heures qu’ils nous laissent passer, eux à se faire pousser par une équipe française de plus en plus nerveuse. Je ne pense pas que ça ait été fait exprès, mais juste par maladresse. On aurait pu tourner tous ensemble et partager un grand moment ou passer devant et tracer mais ça ne s’est pas fait. Vers la fin on a commencé à s’échanger des services et l’ambiance s’est finalement détendue. Le moment clé ayant été le partage du raki par les grecs à deux cascades de la fin où l’un des membre de notre groupe a pensé qu’il s’agissait d’eau minérale…

HA canyon

ha canyon

ha canyon

Dans nos alpes, la fréquentation des canyons est beaucoup plus forte et les canyonistes amateurs, fédéraux ou professionnels ont pris l’habitude de se gérer vis à vis des autres groupes. Bien souvent en se laissant passer ou vice versa, voir en se regroupant pour échanger les compétences. Je pense que c’est vraiment intéressant de bien se positionner vis à vis des autres groupes pour éviter toutes tensions inutiles. Le canyon est une des rares activités qui ne se prête pas à la compétition confirmé par des essais peu pertinent. Des groupes vont plus vite, d’autres moins, on ne fait jamais forcément les même manips de corde, autant profiter pour soi sans imposer son rythme aux autres, un peu comme sur la route.

ha canyon

Retournons à nos vallons, Quelle émotion dans Ha? J’aurais tendance époustouflé, juste écrasé dans un encaissement profond, tranché à la hache où on imagine le courroux d’une divinité d’antan qui aurait coupé une montagne d’un grand coup d’épée. Les cascades s’enchaînent continuellement, toutes différentes, sculptés et complexes. La calcite se dépose partout donnant des formes surprenantes. L’encaissement ne s’arrête qu’au dernier moment, brusquement quand le canyon se termine. Les perspectives de l’encaissement sont inquiétantes car la hauteur des falaises augmente en permanence alors que les cascades s’enfoncent toujours plus profondément. Un grand moment de canyon assurément.

J’en arrive même à penser que ça vaut le coup de craquer sur un billet d’avion en dernière minutes quand les conditions sont réunies afin de le parcourir en eau.

Exceptionnel.

HA canyon

ha canyon

ha canyon

ha canyon

 

HA canyon

HA canyon

 

HA canyon

 

HA canyon

HA canyon

 

ha canyon

 

ha canyon

ha canyon

ha canyon

ha canyon

ha canyon

 

Une réponse "

  1. […] arrivant juste avant. La veille on avait suivit le rythme d’un groupe Grecs dans Ha et comme ils avaient le même programme que nous, on a essayé de se mettre d’accord pour ne […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s