Me voilà derrière mon ordi avec le fameux syndrome de la feuille blanche à parler d’un voyage dont les images se bousculent encore dans ma tête et alors que quelques flocons tentent de me faire revenir chez moi, à la réalité.

Il y a trois jours j’étais dans le désert, à la plage, là où les montagnes tombent dans le golfe persique à me dire que si je ne sors pas de ma tente d’ici 5 minutes je vais finir rôti. On est en février, il fait 22 au réveil avant que le soleil sorte, ensuite c’est immédiatement plus de 30°c.

Oman est un pays de la péninsule arabique entouré du Yemen, Arabie Saoudite, Irak, Iran et Pakistan. La situation politique est extrêmement stable et contraste avec les pays voisins où la vie est plus compliquée. Le pays a été façonné par le Sultan Qaboos et la branche Ibadite de l’islam caractérisé par sa rigueur religieuse mais aussi sa tolérance aux autres cultures et religions.

djebel shams wadi nakhr

Pour les conseils de base, le routard et diplomatie.gouv sont amplement suffisant. Pour nos activités de montagne telle que le canyon ou la spéléo je vais approfondir un peu.

Transport

Les grands axes sont bien revêtus et la conduite prudente mais très rapidement dès que l’on quitte les voies express, on trouve des pistes en plus ou moins bon état selon la saison. la plupart nécessitent un 4×4 avec un certain sang froid car très raides et recouvertes de poussière.

mascate et divers

Les transports en commun sont anecdotiques. Les taxis locaux sont très utiles surtout pour certains accès canyons (djebel akdhar, tiwi). Quand au stop, il a vraiment bien marché dans notre cas mais attention de ne lever que la main droite (dans le pays voisin d’Iran, le pouce est une insulte et ici c’est la main gauche).

Quand à la sécurité, elle est totale et vous n’aurez rien besoin de cacher dans votre véhicule. De toute façons ce sera vous le pauvre…

Logement

Alors la bonne nouvelle est que le bivouac fait parti des traditions du pays et qu’il est même bien vu! Les omanais vous salueront quand vous ferez votre feu au bord d’une piste voir même vous demanderont si tout va bien. Pour que les choses restent telles quelles, il faudra être vigilant à ne rien laisser traîner, pas le moindre bout de papier cul. Attention au vent le soir qui peut être fort et transporter des braises ou des papiers loin de votre emplacement. Ne pas hésiter à demander où dormir en cas de soucis : On s’est fait lever par les militaires et ils nous ont envoyé dans un super site de bivouac 2 kilomètres plus loin, calme avec sable et ombre!

snake 3

L’hôtellerie est assez chère mais grâce à booking et airbnb, vous trouverez des logements très corrects. De même n’hésitez pas à demander aux locaux des bons plans. Ils négocieront même le prix pour vous!

L’astuce est d’acheter une carte prépayée pour avoir accès à internet et chercher vos spots par satellite !!

Accès au milieu naturel

Autre bonne nouvelle, la montagne est ici à tous. Hormis les hôtels de luxe, vous pourrez aller partout avec votre sac à dos sans payer. Il y a quand même quelques règles de bon-sens vis à vis des palmerais à ne pas piétiner, aux portails à refermer, aux falaj (canalisation d’eau) à ne pas polluer. C’est vraiment agréable et reposant de pouvoir se déplacer sans se comporter comme un voleur. De croiser les riverains avec amicalités. On a de grosses leçons à prendre! Les propriétés privées sont clairement définies par des murets et sont limités aux alentours des maisons. Pas de risques de se retrouver chez quelqu’un par accident.

bani khalid muqal cave

Dangers

Le plus évident est bien entendu la chaleur. 8 mois par an sont au delà de 40° et il faudra prévoir beaucoup d’eau pour survivre. Eviter de se déplacer aux heures les plus chaudes et bien planifier ses itinéraires.

mascate et divers

Plus insidieux le réel danger dans le désert est de se noyer, Les orages génèrent des crues terribles déferlant sur des kilomètres, quelquefois très loin du lieu de la précipitation. Les flashflood du désert (ou régime d’oued) comptent bien plus de morts que les coups de chaleur ou de déshydratation!!

Un autre danger plus piquant vient des animaux du désert. Si la piqûre mortelle d’un scorpion ou d’une araignée est franchement hypothétique, celle d’une vipère bien plus réaliste. En effet le pays est bien représenté dans ces individus à écailles qui se cachent dans le sable et chassent dans les canyons à l’affût sans le moindre mouvement. il faudra donc bien regarder où vous mettez les pieds.

Secours

Là c’est plutôt une mauvaise nouvelle pour le coup. Il n’y a aucun secours montagne à Oman, uniquement des ambulances et de très bons hôpitaux.

Si vous avez suivis les points précédents, vous aurez compris qu’il faudra anticiper pas mal de choses. Une équipe assez grande est donc une sécurité pour transporter un blessé et quelques mousquetons et trousse à spit bien lourde seront rassurante quand à la possibilité d’aider quelqu’un.

Une assurance solide est très fortement conseillée pour les hôpitaux qui refuseront les soins si vous n’avez pas de quoi les payer.

Infos topos

Autre point négatif. Il n’y a très peu d’info disponibles pour pratiquer nos sports à Oman. La spéléo est couverte par quelques équipes qui diffusent doucement les informations. L’escalade est confidentielle et vous trouverez la plupart des voies par hasard. Quand au canyon, on a rencontré Khaled qui explore le pays depuis 20 ans, il a sorti un très beau livre « 12 exceptional wadis » et renseigné descente-canyon quand la base était accessible. On a pour projet de combler ce manque d’ici deux ans avec la sortie d’un nouveau livre écrit à 2 ou 3 auteurs. Affaire à suivre!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s