Notre périple a Oman continu avec un des incontournables du coin, à savoir le wadi Tiwi. On est encore tout heureux de la traversée 7th hole et on commence à bien comprendre la dimension des montagnes omanaises. Tiwi est un canyon plus proche de la randonnée aquatique que du canyon technique arrosé à la Suisse.

Tiwi

L’ampleur change considérablement des randonnées aquatiques d’Europe, où seul un canyon bosniaque peut être comparable en dimension mais avec un engagement plus faible. Je ne parle pas de la randonnée aquatique type Verdon dans un cadre majestueux; mais suivi d’un chemin et bordé de forêt où s’abriter en cas de montée des eaux; mais réellement d’un canyon engagé aux parois de plusieurs centaines de mètres de haut laissant peu de doutes quand aux chances de survie en cas d’orage.

Tiwi

Pourtant au pied de ces immenses parois de calcaire orangé le wadi Tiwi coule doucement, à son rythme et imposant sa tranquillité à ses visiteurs. Ici il ne sera pas possible d’aller vite, d’optimiser ou de gagner du temps. Une petite cascade nécessitera une désescalade suivie d’une longue nage, une courte marche et on recommence.

Tiwi

On a pas eu des conditions optimales pour le faire, trop tôt en saison et avec des combinaisons trop fines. On a eu froid. Un courant d’air descend du plateau et le soleil ne rentre pas dans l’encaissement bien souvent. Malgré tout chaque perspective est magnifique, l’eau est douce dans les bassins avec de nombreuses sources à presque 30°, c’est juste irréel.

Tiwi

Tiwi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s