Un beau titre laconique pour illustrer ces quelques mois passés en un clin d’œil. Le temps fuit comme l’eau coule, sans cesse. Ces derniers mois on est tous passés comme dans un rapide où le temps nous a échappé, on s’est retrouvé malmenés, retournés, sans pouvoir respirer. Puis quelques moments de calme avant de se refaire engloutir de nouveau. On a pas vraiment eu le temps de regarder le paysage, pas eu le temps de souffler.

Ce blog c’est un peu un fil continu de ma vie, les plus vieux articles sont des moments d’insouciance, plus récent on y trouve de belles réalisations puis plus rien depuis deux trois ans, le vortex du temps m’a aspiré comme le ferait un rappel dans une rivière ou un canyon.

J’ai la sensation de sortir tout juste la tête de l’eau, pas mal de situations ont tendance à vouloir me faire reboire la tasse mais l’avenir s’annonce plus calme, ouff.

Il y a un an et un mois exactement se déroulait la tempête Alex. On était fragiles dans nos maisons à voir notre monde se faire emporter par les flots. Se sont succédés deux confinements et diverses pressions sociales qui ont brisé des groupes d’amis et la confiance qu’on avait dans notre microcosme. On a eu la tête sous l’eau, longtemps et sans forcément le réaliser.

Entre deux confinements, on allait balader un peu, à demi conscient d’une liberté à moitié brisée. Avec Julie, on aurait pu continuer à se morfondre mais quand on a la tête sous l’eau, il faut remonter et se battre. On a donc déménagé, on a attaqué des travaux, on a enchainé une grosse saison professionnelle et dans la foulée un nouveau projet qui est en lien avec la prose ci-dessus. On se lance dans le kayak de manière professionnelle.

Je ne sais pas si c’est une allégorie de la vie, mais le kayak, les flots… Il faut espérer qu’on apprenne à esquimauter dans la vie aussi bien que dans l’eau. La suite des projets semble gratifiante. Peut être encore un peu de manque de temps au printemps, mais c’est pour poser une base solide pour la suite.

IMGP3459 Entre deux confinements l’hiver dernier, on a profité de la poudreuse pas très loin des sentiers battus mais toujours dans une neige de cinéma IMGP3341/ Cette photo marquait le dernier soir avant le couvre-feu. Ensuite on allait se retrouver assignés à résidence à partir de 18 heures Vallée des merveilles Et cette photo était la dernière sortie ski avant le troisième confinement. On allait quand même réussir à sortir encore en jouant avec nos dérogations d’éducateurs sportifs, mais la liberté n’était plus là. IMG_20210919_131003 Cette photo a marqué la fin de la saison de canyon de manière grandiose. La FFME 06 a obtenu une dérogation pour ouvrir le temps d’un week-end le canyon de Figaret. J’ai eu la chance de pouvoir rééquiper et encadrer un sympathique groupe pour cette unique occasion.

IMG_20211007_171304 Et voilà une nouvelle aventure qui commence avec Julie : le monitorat professionnel de kayak. Pas mal de cours en Ardèche qui alterne avec pas mal de sorties pour nous sur nos rivières. La suite arrive bientôt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s