P1010291

Un petit crapaud tout placide

Quand on parcourt un canyon, on peut ressentir différentes émotions. Le vertige, la joie, la fraîcheur, la peur, l’amusement… Mais on peut aussi être conquis par la beauté des lieux. Et si on prend le temps de regarder plus attentivement, on peut s’apercevoir que la vie foisonne et qu’on est que des passagers dans ce milieu. Poissons, oiseaux, mammifères, batraciens, insectes, crustacés… Ce sont chez eux qu’on passe et ce sont eux les maîtres des lieux.

Prendre un peu le temps de regarder où l’on met les pieds, savoir observer et comprendre que les autochtones ne sont ni repoussant ni dangereux et que de toutes façons, on est chez eux… Petite visite guidée de quelques rencontres ces derniers jours.

Un éphémère qui quitte son enveloppe larvaire pour finir les quelques heures de sa vie à se reproduire avant de mourir. C’est un des plus vieux insecte au monde, très bon indicateur de la qualité de l’eau

P1010526

un tipule d’une forte taille. Malgré sa ressemblance avec les moustiques, il n’est pas de la même famille, il ne pique pas. C’est juste un cousin…

P1010508

Un papillon dont je ne connais pas le nom… avis à ceux qui savent, utilisez les commentaires pour me dire 😉

P1010504

Un scorpion, sa piqûre douloureuse n’arrivera que si vous l’embêtez vraiment. C’est un des animaux les plus résistants: chaleur, radioactivité et j’en passe.

P1010499

Une belle couleuvre vipérine, elle est inoffensive, très bonne chasseuse aquatique, on la reconnait grâce à sa tête ovale et ses pupilles rondes.

P1010480

P1010274

Moins affectueuse que la couleuvre, voici une vipère aspic. Nez retroussé et pupille fendu, il n’y a aucun doute. Elle se situe assez loin des cours d’eau. Sa piqûre peut être mortelle si on ne fait pas ce qu’il faut.

P1010266

Une perles avec ses quatres ailes

P1010261

Une écrevisse à patte blanche, espèce assez rare en voie de disparition et très fragile, si vous en trouvez laissez les tranquilles. Si c’est sa cousine américaine par contre…

P1010569

La transformation d’une larve en libellule, elle n’a pas encore donné ses premiers coups d’aile pour devenir un chasseur redouté.

P1010588

Une réponse "

  1. mm dit :

    Très sympa et instructif, ce cours naturaliste; de quoi rendre plus attentif à ce qu’il nous faut respecter et protéger. et de superbes photos, comme toujours! mm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s