Première partie de notre voyage albanais, les gorges d’Osumi semblaient prometteuses pour des canyons assez courts et esthétiques. Ça a été le cas avec quatre ouvertures bien mignonnes, une moyenne et une redécouverte majeure qui aura son article dédié.

Les gorges d’Osumi se situent au sud de Corovodë dans le district de Berat. Depuis Durrës il faut compter 3 heures de route environ pour une grosse centaine de kilomètres. On trouve toutes les commodités à Corovodë et un petit camping existe au dessus des gorges d’Osumi entre les descentes de Kalanjasit et Zogasit.

Les canyons se sont formés au raccordement des affluents à la gorge principale. Le bassin versant est composé de marnes crétacé et les cours d’eau sont extrêmement réactifs aux orages. Cependant des pertes existent au contact du calcaire et il sera surement possible de trouver certaines de ces descentes sèches si la pluie vient à manquer.

On a équipé de manière sommaire et il pourra être intéressant de remplacer les maillons de chaîne par de vrais plaquettes si ces parcours sont répétés.

Plan d’ensemble

google earth plan d'ensemble osumi

Germenj

Il s’agit du canyon le plus en amont des gorges d’Osumi et du plus intéressant. Comme ses voisins il est assez court mais très ludique et il ne faut pas hésiter à jouer dans ce petit aqualand local. Le départ se fait depuis la base de l’Albanian Adventure Resort. Quand le complexe sera avancé ce sera un très beau point de chute. La remontée se fait en rive droite, 100 mètres en amont dans une pente évidente. cascade max 30 mètres.

google earth germej et blezencke

germenj

Cliquez sur la photo pour voir l’album

Blezencke

Second canyon en suivant le fil de l’Osumi river. Il se situe en rive gauche et se complète bien après Germenj. Il suffit de franchir le pont et de marcher un quart d’heure pour trouver le départ. C’est un canyon assez photogénique plus en eau que ses voisins. Il n’y a que trois véritables cascades dedans mais ça vaut le détour. Attention aux crues redoutables et immédiates. La remontée se fait après un court floating jusqu’à un affluent rive droite que l’on remonte en escalade jusqu’à la route. Un court pas d’escalade en 4 se trouve sous la route et doit être abordé avec prudence. Cascade max 40

mètres.

blezencke albania

Cliquez sur la photo pour voir l’album

Kalanjasit

Canyon moins esthétique mais avec une belle cascade finale de 85 mètres. Il se situe environ 500 mètres en amont du camping et du point de vue « skywalk ». Le départ n’est pas flagrant depuis la route. La grande cascade est fractionnée en rive droite à -15 mètres environ pour pouvoir retirer la corde. Le retour se fait en floating sur quelques centaines de mètres puis via une remontée sur corde que vous aurez anticipé bien sur avec une corde de 40 mètres (15 mètres raides). La fin de la remontée se fait sur un système de vire qui passe sous le point de vue. Prendre de quoi flotter (gilet ou bidon étanche dans un sac)

google earth zogas et kalanjazit kalanjasit

Cliquez sur la photo pour voir l’album

Zogasit

Plus esthétique mais plus pollué que son voisin, il s’enchaîne facilement avant ou après. Le départ se fait juste sous le carreleur à une centaine de mètres du croisement et en aval du camping. Vu de la route on a du mal à imaginer un canyon à cet endroit.

Cascade max 55 mètres et courte remontée de l’Osumi jusqu’à la corde précédemment posée : attention au débit!

NB : Possibilité d’ouvrir les grandes cascades en rive gauche juste en face pour compléter ce secteur.

NB 2 : Culture de plantes « aromatiques » en rive gauche, grosse méfiance, discrétion et courtoisie de rigueur.

zogasit

Cliquez sur la photo pour voir l’album

Thelle

Canyon en rive droite du torrent Corovoda à la sortie du village. Parcours pas vraiment essentiel sauf pour les collectionneurs. Cascade max 40 mètres. Accès depuis un sentier évident à l’arrivée en rive gauche puis à gauche à une intersection puis dans les champs à plat. Rocher très douteux et équipement inadapté à cette roche!!

thelle

Cliquez sur la photo pour voir l’album

Gradeci

Ce sera surement le but de votre visite. Canyon absolument majeur de la rivière Corovoda. Crues terribles, pas d’équipement, grosse navette, passages obscurs.

Deux affluents sont à ouvrir un sur chaque rive, l’affluent rive gauche ferait une variante d’entrée sympa. Le rive droite doit être parcouru à sec sinon le collecteur sera impraticable.

Un article spécifique à venir sur ce canyon.

google earth gradeci corodova

Perspectives :

La vallée d’Osumi est vaste mais nous pensons avoir vu les canyons principaux. On a butté sur un local en prospectant dans la vallée de Bogove, le lieu semble prometteur.
bogove canyon

  • Il existe surement deux encaissements sur le lit supérieur de Corovoda.
  • De même un secteur mérite d’être prospecté vers Potom
  • La grande montagne rive droite de l’Osumi entre Bogove et Berat a plusieurs sillons, à prospecter aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s